Le programme

Pour plus d’informations : contact@monacooceanweek.org

Suivi des plus grands prédateurs marins dans un monde en évolution.
Réunion exploratoire.

| Organisations partenaires |  Commission Internationale pour l’Exploration Scientifique de la mer Méditerranée – CIESM

Microalgues toxiques : risques pour l’Environnement, l’Alimentation et la Santé et Stratégie de surveillance

Plus d'informations

de 9h à 12h30 : conférences en anglais (sur invitation)

de 14h à 17h : ateliers en anglais sur les techniques d’échantillonnage, de surveillance environnementale et alimentaire des biotoxines, et sur les impacts sur la santé humaine.

Les zones côtières représentent une grande partie de la richesse d’un pays (tourisme, pêche, transport, industrie et commerce) mais sont soumises à des niveaux de pressions (anthropiques, climatiques) relativement élevés. Comprendre la capacité de résilience/résistance des écosystèmes côtiers est un défi qui doit permettre la préservation de l’environnement et l’assurance d’un développement durable de ce territoire. Le fonctionnement de ces écosystèmes peut être affecté par le développement de micro-algues nuisibles  qui peuvent se concentrer dans la colonne d’eau ou sur les substrats durs des zones côtières.

Cette problématique touche de nombreux pays dans le monde, dont Monaco, et s’inscrit dans le cadre de l’Objectif 14 (Développement Durable) des Nations Unies : conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines.

Co-organisée par l’AIEA, RAMOGE et IOC-SCOR GlobalHAB, cette formation dédiée aux stratégies de surveillance et de gestion des efflorescences algales toxiques benthiques, attend des scientifiques, gestionnaires de l’environnement ou de la sécurité alimentaire de plusieurs régions, dans le cadre de Projets de Coopération Technique en Amérique Latine, Asie Pacifique, Caraïbes et Afrique.

| Organisations partenaires |  AIEA, RAMOGE et IOC-SCOR GlobalHAB

Cocktail-Conférence « Beauté, Mer et Ethique » pour mener une réflexion éthique et lever le voile sur les secrets de la mer, source de renouveau en cosmétique.

| Organisations partenaires | Institut de Sciences et Ethique

Ouvert au public

Microalgues toxiques : risques pour l’Environnement, l’Alimentation et la Santé et Stratégie de surveillance

Plus d'informations

Ateliers en anglais sur les techniques d’échantillonnage, de surveillance environnementale et alimentaire des biotoxines, et sur les impacts sur la santé humaine.

Les zones côtières représentent une grande partie de la richesse d’un pays (tourisme, pêche, transport, industrie et commerce) mais sont soumises à des niveaux de pressions (anthropiques, climatiques) relativement élevés. Comprendre la capacité de résilience/résistance des écosystèmes côtiers est un défi qui doit permettre la préservation de l’environnement et l’assurance d’un développement durable de ce territoire. Le fonctionnement de ces écosystèmes peut être affecté par le développement de micro-algues nuisibles  qui peuvent se concentrer dans la colonne d’eau ou sur les substrats durs des zones côtières.

Cette problématique touche de nombreux pays dans le monde, dont Monaco, et s’inscrit dans le cadre de l’Objectif 14 (Développement Durable) des Nations Unies : conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines.

Co-organisée par l’AIEA, RAMOGE et IOC-SCOR GlobalHAB, cette formation dédiée aux stratégies de surveillance et de gestion des efflorescences algales toxiques benthiques, attend des scientifiques, gestionnaires de l’environnement ou de la sécurité alimentaire de plusieurs régions, dans le cadre de Projets de Coopération Technique en Amérique Latine, Asie Pacifique, Caraïbes et Afrique.

| Organisations partenaires |  AIEA, RAMOGE et IOC-SCOR GlobalHAB

Les activités maritimes des PEID (Petits États Insulaires en Développement) face au changement climatique : enseignements et perspectives d’actions après la COP23

Plus d'informations

Le groupe des PEID (Petits Etats Insulaires en Développement) s’est doté d’un plan d’actions face aux menaces que fait peser sur lui le changement climatique. Les  intervenants feront le point sur les initiatives entreprises, envisagées et envisageables concernant plus particulièrement les activités de pêche hauturière et côtière, qu’elle soit marchande ou dédiée à la consommation personnelle.

Le bilan prospectif présenté s’intéressera à la fois aux systèmes d’information et d’investigation, tant sur l’état du milieu marin que sur les bonnes pratiques de pêche, et aux possibilités de mise en valeur de ces activités.

Cet évènement sera également l’occasion de définir quelques pistes de recherche-action, qui auraient l‘avantage de mobiliser les populations locales concernées dans un suivi de l’évolution des milieux et dans la mise en place d’expérimentations adaptées aux conditions locales.

| Organisations partenaires |  Centre Scientifique de Monaco

Inauguration exposition photo : la conservation des cétacés face aux impacts négatifs des activités d’origine anthropique.

Plus d'informations

Pollutions, nuisances sonores sous-marines, risques de collisions, perturbations … De nombreux facteurs mettent en danger les cétacés en Méditerranée.

Sensibiliser et alerter pour mieux préserver les différentes espèces, telle est la vocation de cette exposition photo inaugurée à la Galerie des Pêcheurs.

| Organisations partenaires |  PELAGOS, ACCOBAMS, CIMA Research Institut

Projection du film Fragile Legacy : les incroyables créatures marines de Leopold et Rudolf Blaschka, suivie d’une discussion sur le thème « Art et Science »

Plus d'informations

En 1885, Andrew Dixon White, premier président de l’Université de Cornell, autorise l’achat de plus de cinq cents modèles d’invertébrés marins en verre, conçus et réalisés par Leopold et Rudolf Blaschka, destinés à l’enseignement de la biologie marine. Ces maquettes, magnifiquement travaillées, permettaient aux corps enseignants et aux élèves de bénéficier d’une aide visuelle majeure pour leurs travaux de recherche.

Le Dr. Harvell et le réalisateur David O. Brown sont partis en quête des modèles vivants qui ont inspiré, il y a plus de 150 ans, la collection Cornell Blaschka. Le film retrace la vie des invertébrés marins à travers les âges, et aborde la beauté mais aussi la fragilité de la biodiversité marine. Combien d’espèces vivantes, parmi toutes celles reproduites il y a plus d’un siècle, existent encore ? Au milieu des extinctions massives déclenchées par la pollution, la surpêche et la perte d’habitat, comment ces organismes anciens ont-ils survécu ?

A l’issue de la projection, une discussion autour du thème « Art et Science » sera menée par le Dr. Drew Harvell, biologiste marin au département d’écologie et de biologie évolutive de l’université de Cornell, et Nadia Ounaïs, Directeur des relations internationales de l’Institut océanographique de Monaco, et Docteur en océanologie.

Voir la bande-annonce sur : https://vimeo.com/ondemand/fragilelegacy/124976614

| Organisations partenaires |  Centre Scientifique de Monaco, Institut océanographique

Diner-débat Symposium « La Belle Classe » : les avancées technologiques pour réduire les émissions carbones de la Grande Plaisance

| Organisations partenaires |  Yacht Club de Monaco

Salon « De la Mer à l’Assiette » : Comment choisir et consommer des produits de la mer durables pour un océan en bonne santé ?
Dégustations gratuites de produits durables préparés par les Chefs Mr.Goodfish de 12h à 13h.

Plus d'informations

Dès 9h : stands et animations
10h30-11h30 : atelier cuisine entre les élèves du Lycée Technique et Hôtelier de Monaco et nos chefs partenaires
11h30-12h : présentation des recettes par les élèves
12h-13h : dégustations gratuites de produits de la mer durables cuisinés par les chefs engagés pour l’environnement

| Organisations partenaires |  Fondation Prince Albert II de Monaco

Ouvert au public et aux scolaires

Microalgues toxiques : risques pour l’Environnement, l’Alimentation et la Santé et Stratégie de surveillance

Plus d'informations

– Ateliers en anglais sur les techniques d’échantillonnage, de surveillance environnementale et alimentaire des biotoxines, et sur les impacts sur la santé humaine.

– Démonstration de prise d’échantillons sur le terrain à 11h30.

Les zones côtières représentent une grande partie de la richesse d’un pays (tourisme, pêche, transport, industrie et commerce) mais sont soumises à des niveaux de pressions (anthropiques, climatiques) relativement élevés. Comprendre la capacité de résilience/résistance des écosystèmes côtiers est un défi qui doit permettre la préservation de l’environnement et l’assurance d’un développement durable de ce territoire. Le fonctionnement de ces écosystèmes peut être affecté par le développement de micro-algues nuisibles  qui peuvent se concentrer dans la colonne d’eau ou sur les substrats durs des zones côtières.

Cette problématique touche de nombreux pays dans le monde, dont Monaco, et s’inscrit dans le cadre de l’Objectif 14 (Développement Durable) des Nations Unies : conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines.

Co-organisée par l’AIEA, RAMOGE et IOC-SCOR GlobalHAB, cette formation dédiée aux stratégies de surveillance et de gestion des efflorescences algales toxiques benthiques, attend des scientifiques, gestionnaires de l’environnement ou de la sécurité alimentaire de plusieurs régions, dans le cadre de Projets de Coopération Technique en Amérique Latine, Asie Pacifique, Caraïbes et Afrique.

| Organisations partenaires |  AIEA, RAMOGE et IOC-SCOR GlobalHAB

Pêche aux Petits Métiers en Méditerranée : pas le problème mais au contraire la solution !

Plus d'informations

La petite pêche côtière (bateaux de pêche dont la longueur est inférieure à douze mètres et qui n’utilisent aucun des engins trainés), appelée pêche aux « petits métiers » en Méditerranée française, représente de 70 à 80% de la flotte de pêche européenne. Négligé et peu considéré, ce secteur a été, pendant plusieurs décennies, exclu de la Politique Commune de la Pêche (PCP).

L’état alarmant des stocks de pêche en Méditerranée et les impacts de la pêche commerciale, de loisir et illégale sont bien connus. La plupart des espèces commercialement importantes affichent des tendances à la baisse et 95% des stocks de poissons sont pêchés au-dessus des niveaux durables. Il y a plus de 300 000 personnes directement employées sur les bateaux de pêche en Méditerranée, beaucoup d’autres emplois indirects dépendant également du secteur. Particulièrement dans le secteur de la pêche aux petits métiers, bien enracinée dans le contexte culturel de la Méditerranée, ces emplois sont de plus en plus à risque. Cette situation désastreuse menace la sécurité alimentaire, les moyens de subsistance, la diversité biologique des écosystèmes marins et la diversité culturelle des communautés (humaines) côtières.

Avec un renforcement approprié des capacités, un soutien financier et infrastructurel, un renouvellement des profils professionnels, des filières et des structures organisationnelles, des politiques adaptées aux besoins du secteur et des initiatives dédiées à la récupération des connaissances et de la culture alimentaire locale, la pêche aux petits métiers pourrait contribuer efficacement à un développement plus durable et équilibré des régions côtières de Méditerranée. L’initiative Méditerranée MedFish4Ever (dirigée par la Commission Européen) est un exemple du changement politique nécessaire pour assurer la durabilité des pêches méditerranéennes.

Aujourd’hui, il y a urgence pour les Etats méditerranéens à élaborer un plan d’action régional pour la pêche aux petits métiers. L’un des éléments clé pour inverser la tendance étant la bonne gouvernance. Dans le cas des AMP, une approche de cogestion s’est avérée efficace pour assurer la participation active de toutes les parties prenantes.

Cet événement vise à mettre en évidence les forces et les potentialités de la pêche aux petits métiers méditerranéenne et des secteurs ancillaires (e.g. la restauration) pour trouver des solutions aux problèmes de la surpêche, des déchets marins, de la dégradation environnementale, socio-économique et culturelle, et contribuer à la gestion durable des stocks halieutiques et à la conservation des écosystèmes marins.

| Organisations partenaires |  ECOMERS, CNRS, Université Côte d’Azur, Fondation Prince Albert II de Monaco, Low Impact Fishers of Europe

Explorations de Monaco : retour sur les missions « SARGASSES » et « CABO VERDE »

Plus d'informations

– 17h à 17h45 – SARGASSES, bénédiction et fléau d’une algue devenue invasive  : projection d’un reportage produit par les Explorations de Monaco

Reportage de 15 minutes, suivi d’une discussion animée par Thomas Changeux (chercheur à l’Institut Méditerranéen d’Océanologie) autour de la mission SARGASSES menée en octobre 2017 entre le Cabo Verde et les Antilles dans le cadre des Explorations de Monaco.

Cette session répond au besoin de comprendre la prolifération sans précédent de cette algue brune, extraordinaire biotope en pleine mer mais aux conséquences désastreuses et mortelles pour la faune et la flore côtière des Caraïbes. A cette occasion une exposition de photographies prises au cœur de radeaux de sargasses durant cette mission des EDM est à découvrir au musée océanographique de Monaco.

L’enjeu étant de découvrir ce qui est à l’origine de ce phénomène pour à terme, modéliser le développement des Sargasses en haute mer, anticiper leur arrivée, et finalement mieux gérer leurs échouages à terre.

– 17h45 à 18h30 :- CABO VERDE : projection d’un reportage produit par les Explorations de Monaco, en présence du Président cabo-verdien

A l’issue de la projection du reportage (15′), les intervenants reviendront sur la nécessaire coopération internationale, qui permet à la recherche de progresser plus vite et d’obtenir des résultats. La mission « Cabo Verde », en est un parfait exemple.

A travers la mise à disposition de moyens logistiques et techniques, mais aussi le rapprochement de compétences, les Explorations de Monaco ont alimenté au Cabo-Verde cette chaîne qui a mobilisé des chercheurs Allemands, Cabo-verdiens, français, portugais pour le déploiement d’outils d’analyse et de recueil d’échantillons, le recensement d’espèces et l’étude de la biodiversité marine ou encore la participation à des programmes d’éducation.

Le président cabo-verdien Jorge Carlos Fonseca et Peter Herzig, Directeur de GEOMAR, centre de recherche allemand sur les océans, témoigneront de la vitalité de cette collaboration avec Robert Calcagno, responsable de la cellule campagne des Explorations De Monaco.

Pour en savoir plus : http://monacoexplorations.org

| Organisations partenaires |  Explorations de Monaco

Ciné/conférence «Into the Arctic 3» : 10 ans d’explorations arctiques racontées par Cory Trépanier.

Plus d'informations

Cory Trépanier est un peintre paysagiste canadien connu pour ses peintures à l’huile de la nature sauvage canadienne. Egalement explorateur, il réalise des films dédiés à ses voyages dans l’Arctique canadien.

« Into The Arctic » a débuté en 2006. Avec « Into The Arctic 3 », le dernier film de sa trilogie, Cory Trépanier conclut une décennie d’explorations, de peinture et de tournage dans l’Arctique.

Lors de cette quatrième expédition de 9 semaines, il a parcouru 25 000 km, exploré et peint la sépulture de l’expédition de Franklin en 1845 sur l’île Beechey et parcouru la rivière Thomsen.

Le film traite des problématiques environnementales de l’Arctique, valorise les paysages et les peuples du Nord du Canada, pour sensibiliser le grand public à cette région en mutation.

| Organisations partenaires |  Institut océanographique

Microalgues toxiques : risques pour l’Environnement, l’Alimentation et la Santé et Stratégie de surveillance

Plus d'informations

De 9h à 11h30 : conférences.

De 11h30 à 12h30 : plénière de clôture et conclusion des ateliers

Les zones côtières représentent une grande partie de la richesse d’un pays (tourisme, pêche, transport, industrie et commerce) mais sont soumises à des niveaux de pressions (anthropiques, climatiques) relativement élevés. Comprendre la capacité de résilience/résistance des écosystèmes côtiers est un défi qui doit permettre la préservation de l’environnement et l’assurance d’un développement durable de ce territoire. Le fonctionnement de ces écosystèmes peut être affecté par le développement de micro-algues nuisibles  qui peuvent se concentrer dans la colonne d’eau ou sur les substrats durs des zones côtières.

Cette problématique touche de nombreux pays dans le monde, dont Monaco, et s’inscrit dans le cadre de l’Objectif 14 (Développement Durable) des Nations Unies : conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines.

Co-organisée par l’AIEA, RAMOGE et IOC-SCOR GlobalHAB, cette formation dédiée aux stratégies de surveillance et de gestion des efflorescences algales toxiques benthiques, attend des scientifiques, gestionnaires de l’environnement ou de la sécurité alimentaire de plusieurs régions, dans le cadre de Projets de Coopération Technique en Amérique Latine, Asie Pacifique, Caraïbes et Afrique.

| Organisations partenaires |  AIEA, RAMOGE et IOC-SCOR GlobalHAB

Ouvert au public , Sessions bilingues français/anglais

Installation en direct de Biohuts (nurseries marines) dans le port de Monaco.

Plus d'informations

La protection de l’environnement étant l’une des priorités de la politique de Monaco, la Direction des Affaires Maritimes, la Direction de l’Environnement et la Société d’Exploitation des Ports de Monaco se sont engagés dès 2014 dans le projet Biohut, afin de contribuer à la préservation des populations de poissons.

La Direction des Affaires Maritimes a décidé d’équiper ses deux ports (port Hercule et celui de Fontvieille) d’une quarantaine de nurseries marines (Biohut). Ces habitats artificiels ont été placés sous les pontons, pour ne pas gêner la navigation et ne pas être proches du quai de ravitaillement en carburant. Seuls quelques-uns ont été positionnés à quais pour être visibles du public.

Aux termes de ces trois années de suivi scientifique, les résultats sont plutôt encourageants, avec notamment l’observation d’une espèce très rare qu’est la blennie à tentacules touffues.

Deux classes de Monaco iront à la découverte de ces Biohuts et pourront poser leurs questions aux plongeurs.

| Organisations partenaires |  Direction des Affaires Maritimes, Direction de l’Environnement et ECOCEAN

Ouvert au public et aux scolaires

Atelier Conservation du Phoque moine : présentation de projets aux Fondations.

Plus d'informations

Baptisé phoque « moine » en raison de la forme de l’arrière de la tête et des épaules évoquant un moine encapuchonné vêtu d’un robe noire, cette espèce, autrefois très commune en Méditerranée, mer noire et Atlantique nord, s’est retrouvée menacée au fil des années par la perte d’habitat, les prises accessoires dans les filets de pêche et d’autres activités humaines. Elle est aujourd’hui classée en danger critique d’extinction.

Comment préserver cette espèce de mammifères qui compte désormais moins de 700 individus et qui pourrait s’éteindre définitivement si rien n’est fait ?

La matinée sera consacrée à la présentation aux fondations de projets spécifiques adaptés à des enjeux locaux, l’après-midi aux discussions sur les actions futures qui pourraient être menées en commun par les différentes parties prenantes : gouvernements, associations…

| Organisations partenaires |  Fondation Prince Albert II de Monaco

« Osons l’océan, l’avenir est bleu », Talkshow animé par Yvan Griboval, Marin explorateur, Directeur des Expéditions OceanoScientific.

Plus d'informations

Le marin explorateur Yvan Griboval a mené avec succès la première « Expédition OceanoScientific 2016-2017 » au gré d’un tour du monde à la voile en solitaire de 152 jours, dont 60 d’expédition océanographique inédite dans le Courant Circumpolaire Antarctique sous les trois grands caps : Bonne-Espérance, Leeuwin et Cap Horn.

Yvan réunira le Professeur Philippe Lebaron (CNRS), le Docteur Jean-Marc Fromentin (Ifremer) et la Philosophe Corinne Pelluchon (Université Paris-Est), trois intervenants de renom engagés dans des solutions d’avenir pour une exploitation vertueuse de l’Océan au profit des générations futures, sur des thèmes variés : Santé et Cosmétique, d’une part ; Ressource, d’autre part, en insistant sur le Rapport de l’Homme à la Mer et le nécessaire changement d’état d’esprit pour faire face aux conséquences du dérèglement climatique en réconciliant Monde Humain et Monde Animal.

| Organisations partenaires | OceanoScientific

Atelier Fonds Environnemental pour les Aires Marines Protégées de Méditerranée (AMP) : s’inspirer des expériences internationales pour bâtir un mécanisme de financement pérenne  au bénéfice des AMP.

Plus d'informations

Qu’est-ce qui rend les fonds environnementaux si attrayants pour les donateurs? Cette rencontre sera l’occasion d’échanger sur les retours d’expériences des Fonds Environnementaux (FE) dans le monde entier pour mieux comprendre les attentes et les exigences des donateurs.

Au programme :

– Présentation des initiatives des Fonds Environnementaux en Amérique Latine, en Afrique et en Méditerranée,

– Mise en relation des fonds avec des donateurs institutionnels et des fondations privées,

– Promotion de la coopération et des échanges entre les différents fonds environnementaux internationaux.

| Organisations partenaires |  Association pour le Financement Durable des Aires Marines Protégées de Méditerranée (M2PA)

Réunion « Friends of the Ocean Action »

Plus d'informations

« Friends of Ocean Action » rassemblent certains des militants les plus engagés et les plus influents du monde, des chefs d’entreprise et des leaders d’opinion pour aider à façonner l’action mondiale sur la protection net la pérennité des océans. Il est co-présidé par l’Envoyé Spécial du Secrétaire Général des Nations unies pour l’Océan, Peter Thomson, et la Vice-Première Ministre de Suède, Isabella Lövin. Ce réseau mondial multipartite fera progresser un ensemble d’initiatives, de partenariats et de solutions de haut niveau et percutants pour aider à atteindre les objectifs de préservation des océans et des objectifs océaniques de l’ONU. Quatre de ces objectifs arrivent à échéance en 2020 et des mesures urgentes sont donc nécessaires pour garantir la continuité de ces objectifs jusqu’à la Conférence des Nations Unies sur les océans prévue pour 2020. La mobilisation d’une action océanique percutante par les « Friends of Ocean Action » sera essentielle, non seulement pour atteindre les objectifs de 2020, mais également pour maintenir les efforts nécessaires pour atteindre 2030, date à laquelle tous les objectifs devront être atteints. Lors de cette manifestation, les « Friends of Ocean Action » se réuniront pour identifier les problèmes océaniques clés et les domaines de solution associés pour l’action.

| Organisations partenaires | Organisation des Nations Unies

Cérémonie de signature d’une convention entre l’Association pour le Financement Durable des Aires Marines Protégées de Méditerranée et le Fonds Français pour l’Environnement Mondial

| Organisations partenaires | Association pour le Financement Durable des Aires Marines Protégées de Méditerranée (M2PA), Fonds Français pour l’Environnement MondialFondation Prince Albert II de MonacoGouvernement de Monaco et CI-GEF

Les enfants engagés pour un avenir sans plastique !

Plus d'informations

Sensibiliser de façon ludique les plus jeunes au problème de la pollution plastique et ses conséquences sur les océans, telle est la vocation de cet évènement organisé pour les écoliers de 9 à 12 ans par Beyond Plastic Med.

A travers plusieurs ateliers participatifs baptisés « Les surprises de la marée », « Quizz la mer »,  « Les héros des océans  », « Une bouteille à la mer », ou encore « Temps de dégradation des déchets », les jeunes visiteurs seront sensibilisés à l’ampleur de la pollution plastique dans nos océans et ses conséquences sur l’Homme et l’environnement.de

Les enfants repartiront avec un livret sur les déchets aquatiques, le schtroumpfrider.

| Organisations partenaires |  Beyond Plastic Med

Scolaires

Le Fonds Mondial pour l’Environnement (GEF) : lancement officiel du projet Mécanisme de financement durable pour l’amélioration de la gestion des Aires Marines Protégées (AMP) en Méditerranée.

| Organisations partenaires | Association pour le financement Durable des Aires Marines Protégées de Méditerranée (M2PA) et CI-GEF

Blue Finance : les opportunités d’investissement dans le développement responsable des océans.

Plus d'informations

Les projets dédiés au développement responsable des océans ne manquent pas mais peinent souvent à trouver des financements pour les mener à bien. Au delà des contributions des Etats et des organisations philanthropiques, l’engagement des investisseurs et décideurs économiques représente un enjeu majeur pour concrétiser les actions en faveur de la protection des océans.

Organisé par la Fondation Prince Albert II de Monaco et ses partenaires, en présence de speakers variés (chef d’entreprise, conseiller en gestion de patrimoine, capital-risqueur…), cet évènement abordera notamment les thématiques du transport, de l’énergie renouvelable extracôtière, de la pêche durable ainsi que le financement des plans de transition énergétique et des activités maritimes.

| Organisations partenaires |  Fondation Prince Albert II de Monaco et Partenaires

BeMed : présentation des lauréats 2018 et échanges avec les porteurs de projets 2017.

Plus d'informations

La pollution plastique au sein des océans est l’une des catastrophes écologiques les plus inquiétantes pour notre futur. Une fois rejeté dans le milieu naturel, le plastique peut mettre jusqu’à 500 ans pour disparaître.

Considérant l’impact de cette pollution plastique sur les écosystèmes et les ressources marines ainsi que sur la qualité des eaux et sur la santé des populations, la Fondation Prince Albert II de Monaco, Surfrider Foundation Europe, la Fondation Tara Expéditions, la Fondation Mava et l’IUCN ont décidé d’agir ensemble au sein de la Task Force « Beyond plastic Med » (BeMed), afin de sensibiliser et de mobiliser la société civile autour d’actions concrètes.

BeMed a ainsi lancé un appel à micro-initiatives en janvier 2017 concernant l’ensemble des pays du bassin méditerranéen, afin de soutenir financièrement des projets locaux, œuvrant pour la réduction de la pollution plastique sur les rives et dans la mer.

A l’occasion de cet évènement, les nouveaux lauréats présenteront leur projet en 3 minutes chacun et échangeront avec les porteurs de projets récompensés en 2017.

| Organisations partenaires | Beyond Plastic Med

Rencontre internationale des aquariums et zoos au bénéfice des Aires Marines Protégées de la Méditerranée.

Plus d'informations

Aquariums de Valence, de Banyuls, de Gênes ou de Tunis, Zoo de Bâle… Une trentaine de participants sont attendus pour cet évènement dont la vocation est de :

  • Présenter et valoriser la dynamique de mise en réseau des aquariums au niveau européen et international par l’Institut océanographique de Monaco (IO) au bénéfice de l’Association pour le financement durable des aires marines protégées de Méditerranée (M2PA),
  • Signer officiellement la convention de partenariat entre M2PA et IO,
  • Animer un atelier de réflexion et de partages d’expériences sur le thème : comment sensibiliser le grand public aux aires marines protégées ?

| Organisations partenaires | Association pour le financement Durable des Aires Marines Protégées de Méditerranée et Institut océanographique

L’engagement de Monaco pour les récifs coralliens

Plus d'informations

De 19h à 20h : Cocktail dînatoire privé
De 20h à 20h15 : Présentation des conclusions du workshop sur les solutions régionales pour sauver les récifs coralliens de l’acidification des océans et autres stress environnementaux. Et Inauguration privée de l’exposition Corail
De 20h15 à 20h30 : Présentation de la Présidence de l’International Coral Reef Initiative
De 20h30 à 22h : Projection du film « Chasing Coral », avec la présence du réalisateur Richard Verves

| Organisations partenaires | Gouvernement de Monaco, Institut océanographique, Fondation Prince Albert II de Monaco, ICRI, Centre Scientifique de Monaco, Beyond Plastic MedAIEA et CORAL GUARDIAN

Ouvert au public à partir de 20h

BeMed : partage d’expériences entre les porteurs de projets 2017 et les nouveaux lauréats – Table-ronde.

Plus d'informations

La pollution plastique au sein des océans est l’une des catastrophes écologiques les plus inquiétantes pour notre futur. Une fois rejeté dans le milieu naturel, le plastique peut mettre jusqu’à 500 ans pour disparaître.

Considérant l’impact de cette pollution plastique sur les écosystèmes et les ressources marines ainsi que sur la qualité des eaux et sur la santé des populations, la Fondation Prince Albert II de Monaco, Surfrider Foundation Europe, la Fondation Tara Expéditions, la Fondation Mava et l’IUCN ont décidé d’agir ensemble au sein de la Task Force « Beyond plastic Med » (BeMed), afin de sensibiliser et de mobiliser la société civile autour d’actions concrètes.

BeMed a ainsi lancé un appel à micro-initiatives en janvier 2017 concernant l’ensemble des pays du bassin méditerranéen, afin de soutenir financièrement des projets locaux, œuvrant pour la réduction de la pollution plastique sur les rives et dans la mer.

A l’occasion de cet évènement, les porteurs de projets récompensés en 2017 présenteront les résultats des actions engagées et partageront leur expérience avec les lauréats 2018.

| Organisations partenaires | Beyond Plastic Med

Présentation des Biohuts (nurseries marines) installées dans les ports de Monaco.

Plus d'informations

La protection de l’environnement étant l’une des priorités de la politique de Monaco, la Direction des Affaires Maritimes, la Direction de l’Environnement et la Société d’Exploitation des Ports de Monaco se sont engagés dès 2014 dans le projet Biohut, afin de contribuer à la préservation des populations de poissons.

La Direction des Affaires Maritimes a décidé d’équiper ses deux ports (port Hercule et celui de Fontvieille) d’une quarantaine de nurseries marines (Biohut). Ces habitats artificiels ont été placés sous les pontons, pour ne pas gêner la navigation et ne pas être proche du quai de ravitaillement en carburant. Seuls quelques-uns ont été positionnés à quais pour être visibles du public.

Aux termes de ces trois années de suivi scientifique, les résultats sont plutôt encourageants, avec notamment l’observation d’une espèce très rare qu’est la blennie à tentacules touffues.

 Le grand public est invité à découvrir ce projet et à poser des questions aux experts présents.

| Organisations partenaires | Direction des Affaires Maritimes, Direction de l’Environnement et ECOCEAN

Ouvert au public

Présentation de la campagne de marquage des thons rouges à Monaco.

Plus d'informations

L’objectif principal de cette campagne est de fournir à la communauté scientifique des données et des informations sur le comportement du thon rouge pour renforcer nos connaissances sur cette espèce, améliorer les évaluations et la gestion des stocks. Aucune campagne de marquage n’a été réalisée à ce jour par l’ICCAT dans le GSA 7 (Sud de la France et Golfe du Lion), les résultats de ce projet constitueraient donc une valeur ajoutée majeure.

Le projet soutenu par la Fondation Prince Albert II de Monaco, sera réalisé par le WWF et la Fédération Monégasque de Pêche basée à Monaco, impliquant des pêcheurs récréatifs pour informer sur l’importance du marquage et les meilleures pratiques de survie après capture et remise à l’eau.

Les activités de marquage électronique et marquage conventionnel seront mises en avant pendant l’événement.

| Organisations partenaires | Fédération de pêche en Mer de Monaco, WWF