Monaco Ocean Week : du 22 au 28 mars 2020, la Principauté se mobilise à nouveau pour la préservation des océans

L’engagement de la Principauté pour la préservation des écosystèmes marins est inscrit dans son histoire, depuis la création de l’Institut océanographique en 1911 par le Prince Albert 1er de Monaco jusqu’à la naissance en 2006 de la Fondation Prince Albert II de Monaco.

Cette ambition de mieux comprendre les menaces qui pèsent sur l’environnement de notre planète, et en particulier sur nos océans, est à nouveau au cœur de l’agenda monégasque avec la 4ème édition de la Monaco Ocean Week du 22 au 28 mars 2020. 

Cet événement organisé en partenariat avec Rolex, sera l’occasion pour les acteurs locaux et les organisations internationales basées à Monaco de partager leurs expériences, d’approfondir la réflexion et d’agir sur la conservation du milieu marin et le développement durable d’une économie « bleue ».

Une semaine d’échanges, d’analyses et de sensibilisation pour mieux comprendre les enjeux de demain

C’est bel et bien l’avenir de notre patrimoine commun qui sera évoqué lors de cette 4ème édition de la Monaco Ocean Week, un événement fédérateur qui réunira scientifiques, experts, ONGs et représentants de la société civile autour de cet enjeu majeur qu’est la protection des océans.  Au programme des différents ateliers de travail et conférences organisés tout au long de la semaine : des thématiques portant sur l’innovation, la recherche scientifique, la santé ou encore le développement d’une économie bleue. 

Parmi les premiers temps forts de la Monaco Ocean Week se déroulera les 23 mars la 11me Monaco Blue Initiative, consacrée au développement des Aires Marines protégées (AMP) afin d’en renforcer l’efficience et l’étendue. Ces sanctuaires apparaissent comme étant l’une des solutions les plus pertinentes pour préserver les écosystèmes marins des activités humaines. Encore trop peu nombreuses puisque représentant 7,44% de la surface des océans mondiale, les AMPs doivent être multipliées et mieux gérées pour préserver la biodiversité marine.  « Comment placer les Aires Marines Protégées et les Autres Mesures de Conservation Efficaces au cœur des discussions internationales et comment agir collectivement en faveur de leur développement ? », « Quelles leçons tirer des initiatives menées par les communautés – et plus généralement par la société civile – en matière de gestion et de préservation de zones protégées ? », « Comment allier Économie Bleue et gestion durable de l’Océan dans les domaines du tourisme, du transport, de l’énergie, de la pêche et de l’aquaculture ? » sont des questions qui seront abordées lors de cette édition 2020.